Actualités

Les 3 et 4 mars accordons nos montres contre l’Andra et son monstre !

Week-end de renforcement de l’occupation et rencontres intercomités

Il y a quelques jours à peine, nous avions déjà le sentiment que ces rencontres inter-comités étaient cruciales. Et puis il y a eu le 17 janvier et l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Désormais, nous vous invitons à ce rendez-vous des 3-4 mars avec la conscience claire et précise, lumineuse, qu’un mouvement large et divers, porté et amplifié par des comités de lutte présents sur l’ensemble d’un territoire, peut en quelques années venir à bout de toute l’obstination d’un État et de ses gouvernements successifs. C’est une brèche qui s’ouvre. Le moment est plus que jamais venu de nous réunir, de nous organiser, de sortir des cases et des lieux qu’on nous assigne pour mieux nous tenir en respect, et de donner vie partout à la lutte antinucléaire. On ne nous atomisera jamais !

(suite…)

À NDDL comme à Bure, abandon du projet, aucune expulsion, que la vie foisonne !

Ce matin du 17 janvier 2018, l’annonce de la décision gouvernementale sur le projet de Notre-Dame-des-Landes est imminente. Le suspense est à peine supportable, même si l’hypothèse de l’abandon est plus probable que jamais. Le battage médiatique sur l’évacuation imminente de la ZAD, l’arrivée de renforts de gendarmes mobiles prêt à intervenir, les hôtels réservés à Nantes jusqu’à mi-février, sature nos cerveaux et nos capacités d’analyse.

Pourtant, ce matin, et hier soir, comme tous les autres derniers jours, nous nous sentons profondément relié-e-s, quoi qu’il advienne, et serein-e-s, dans l’attente de la décision. Nous imaginons que le pire est toujours probable, et nous nous tenons prêt-e-s, à Bure comme ailleurs.

(suite…)

Procès le 16/01 à Bar-le-Duc à 14h : appel à soutien !

Le 20 septembre 2017 à 6h du matin, plusieurs dizaines de gendarmes encerclaient la Maison de Résistance et y pénétraient en fracturant des portes et fenêtres.

Un ami tiré de son lit dans la maison, par trois hommes armés et cagoulés, se retrouve brutalement entraîné hors de celle-ci. Il proteste, se cogne la tête sur un mur, ne réalise pas encore ce qu’il se passe qu’on le conduit déjà vers une estafette afin de l’emmener au poste, sous prétexte d’établir son identité, alors qu’il vient de présenter un papier nominatif justifiant la perte de ses papiers d’identité. Il proteste, ne souhaitant pas monter dans le véhicule, crie pour alerter les autres occupant-e-s de la maison de l’opération en cours et est finalement conduit au commissariat de Ligny-en-Barrois. Il va y passer 8 heures, officiellement en garde à vue, menotté à un poteau dans ce qui ressemble à un réfectoire, sous la surveillance de deux gendarmes, avant d’être auditionné une heure avant d’être relâché, vers 16h, avec une convocation à comparaître au tribunal en novembre pour « rébellion, menaces de mort et refus de se soumettre aux prélèvements ».

Après renvoi de son dossier, l’audience aura lieu au tribunal de grande instance de Bar-le-Duc à 14h, le mardi 16 janvier.

Trois autres amis passent en procès le 13 février, et un autre le 6 mars. Face à une judiciarisation de la lutte, où le moindre procès-verbal ou constat de gendarme peut valoir délit et procès, et s’inscrit ainsi dans une stratégie plus large des autorités d’épuisement et d’intimidation des opposant-e-s au projet d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo, vivant et luttant à Bure et ses environs, nous appelons à ne pas banaliser les procès, à briser l’isolement que tente d’induire la répression en individualisant les responsabilités, et à rester soudé-e-s autour de celles et ceux qui sont inculpé-e-s, en venant les soutenir lors des audiences.

Rendez-vous donc ce mardi à 14h au TGI de Bar-le-Duc, au 21 Place St Pierre !

 

Solidarité face aux violences policières

Banderole de soutien devant la vigie sud au bois Lejuc. Du Testet à Caulier, ni oubli ni pardon.

Aujourd’hui la justice a rendu un non-lieu dans « l’affaire Rémi Fraisse ». Ce n’est donc la faute de personne s’il est mort.

Le 15 décembre, deux personnes sont mortes, happées par un TER en fuyant les flics entre Saint-Maurice Pellevoisin et Fives, à Lille. Le procureur a nié qu’ils essayaient d’échapper à un nouveau passage à tabac en expliquant que s’ils sont passés le long des voies de chemins de fer c’était pour prendre un « raccourci ».

(suite…)

Pluie de convocations à Bure

INFORMATION de la LEGAL TEAM : À DIFFUSER LARGEMENT !

En septembre dernier le juge d’instruction de Bar-le-Duc a supervisé une série de perquisitions opérées le 20 septembre 2017 dans le cadre d’une commission rogatoire suite aux dégradations commises à l’Hôtel- restaurant du site de l’Andra à Bure durant la semaine d’action de juin 2017.

Dans ce cadre, des enquêteurs de la Section de Recherche criminelle de la gendarmerie de Nancy mènent une enquête poussée qui s’étend plus largement aux événements antérieurs de l’été 2016, des 23 et 30 janvier 2017, du 18 février 2017, de mai 2017, de juin 2017, du 14 juillet 2017 et du 15 août 2017 et sans doute davantage. Depuis janvier 2017, les convocations en audition libre ou les citations à comparaître au tribunal se succèdent aléatoirement auprès de personnes dont les plaques d’immatriculation ont été relevées à l’occasion de ces événements, de personnes contrôlées ou conduites aux postes lors de contrôles routiers à différents moments de l’année, de personnes prétendument identifiées sur des photos, par leurs affaires perdues ou par des agents lors de journées de mobilisation, ou encore de militant-e-s associatifs en lutte contre le projet Cigéo.

(suite…)

AIDEZ NOUS A FINANCER UNE NOUVELLE CABANE !

Le collectif de soutien et de lutte contre CIGEO à Dijon a décidé de construire une cabane dans le Bois Lejuc ! L’idée est de bâtir un dortoir pour renforcer l’occupation et permettre à plus de monde de loger dans la forêt. Ils ont besoin d’aides, de matos et de bras. Le chantier aura lieu à Dijon pour préfabriquer la cabane au mois de février. N’hésitez pas à passer.

Un appel à don a aussi été lancé !

Pour les contacter comitedijonbure@riseup.net

la page de l’appel à don : https://www.helloasso.com/associations/les-tanneries/collectes/construction-d-un-dortoir-dans-le-bois-lejuc

 

En janvier, Bure est à l’Ouest ! Session infotour sur la lutte & présentation d’un livre

Infotour en janvier à l’Ouest sur la lutte à Bure (discussions, projections) & présentation du livre « Bure, la bataille du nucléaire »

Bravant le froid de l’hiver, pour fêter la nouvelle année, quelques chouettes et hiboux de Bure s’invitent dans les contrées de l’Ouest sauvage pour vous donner quelques nouvelles de la lutte contre la poubelle nucléaire CIGEO (et son monde), de l’occupation du bois Lejuc, de toutes les installations dans le sud-Meuse depuis 2 ans, etc.

L’occasion aussi de discuter ensemble de la lutte décentralisée, de la constitution de comités partout en France et ailleurs et des perspectives pour les temps à venir !

Au menu : discussions, projections, présentation du livre récemment sorti « Bure, la bataille du nucléaire », expo-photo, table d’info, amour, résistance et champignons !

(suite…)

Bure – St-Affrique : RTE dégage !

Que faisaient des masques de hiboux dans un article du midi libre, ce 3 décembre ? Vol migratoire inattendu depuis les cimes du Bois Lejus, ou attrait soudain des Aveyronnais pour l’assiette en carton et la bombe de peinture (secret de fabrication jalousement gardé) ?
C’est que dans la foulée de l’appel commun à un hiver ardent, nous étions quelques un.es bien décidé.es à venir prendre l’air du sud à l’occasion de la manifestation contre RTE, appelée par les copain.es de l’Amassada en lutte contre l’implantation du « transformateur aux mille éoliennes ».
(suite…)

Appel à actions du 6 au 12 décembre (et au-delà) : le suivi !

Le doute n’est plus permis, cette fois l’hiver est bien arrivé et certain.es le promettent ardent! Les premières neiges et grêles sont tombées en Meuse, la vigie Sud entame un chantier de décongélation, la cabane solidaire continue d’être construite chaque dimanche en forêt, et l’association historique de l’EODRA (les élus opposés à la poubelle nucléaire) vient de domicilier son siège social dans le bois – il faudra aussi les expulser. Dans la chaleur de la Maison de Résistance un atelier clown’activisme se déroule, et le 9 décembre elle sera en fête d’anniversaire !

Pendant ce temps là en France des hiboux et des comités s’activent pour faire leur fête à Nicolas et aux nucléocrates comme il se doit, suite à l’appel à actions décentralisées !

Nous relayons ici les différentes actions. La page sera actualisée au fur et à mesure des informations que nous recevrons sur les actions qui sont prévues, ou ont été réalisées. N’hésitez pas à envoyer un petit mot avec!

On précise qu’on continue de recevoir des infos sur la création de comités de soutien un peu partout et que ça fait vraiment chaud au coeur. Plus d’informations et de propositions arriveront bientôt pour qu’on puisse se retrouver largement pour continuer de construire la lutte dans les temps à venir.

Quelques hiboux ami-e-s et commis des comités.

 

(suite…)