Information

Soutien aux 16 personnes arrêté.es en Sud-Aveyron

Nous relayons ici le communiqué de l’Amassada et des opposant.es à l’éolien industriel et au Transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu (12) :

Jeudi 25 janvier

« Ce matin, aux alentours de 6h30, plusieurs habitants des communes de Saint-Affrique et Camarès, ont vu leur sommeil interrompu brutalement par une série d’irruptions intempestives dans leur domicile. Plusieurs dizaines de gendarmes s’y sont en effet déployés pour procéder à l’arrestation de 16 personnes. Cette opération militaire démesurée semble répondre aux refus commun de plusieurs personnes d’aller à une série de convocations ayant été distribuées peu après le court blocage le 12 décembre 2017 d’un chantier éolien industriel à Crassous (Saint-Affrique). Aucun lien n’ayant été établi entre ce blocage et les personnes convoquées, les concernés avaient jugés peu pertinent d’obéir à ces injonctions, et avaient judicieusement fait connaître leur décision publiquement par voie de presse. Cette opération démontre une fois de plus que le Procureur de Rodez ayant mandaté la troupe, fait, comme ses semblables, bien peu cas de la présomption d’innocence. Opération dont les méthodes rappellent vaguement celles de l’anti-terrorisme.
Nous appellons donc aujourd’hui à un rassemblement bruyant devant la Gendarmerie de Saint-Affrique à 13h00 mais aussi ce soir à 18h00 au « Lieu-Dit » (Saint-Affrique) pour organiser l’auto-défense juridique. »

Les chouettes hiboux de Bure apportent leur soutien aux copain.es de l’Aveyron.

Edit : Les personnes arrêtées sont sorties de garde-à-vue vers 16h30 !

Nous vous invitons à consulter régulièrement le blog de l’Amassada (douze.noblogs.org)  pour vous tenir informé.es sur les lutte anti-transfo et anti-éolien industriel du sud-aveyron.

On a fêté l’anniversaire

Comme prévu, on a fêté hier les 13 ans de la Maison de Résistance. La soirée mouvementée a réuni une soixantaine de personnes, entre ancien.ne.s de la Maison, actuel.le.s habitant.e.s d’ici ou d’ailleurs, et ami.e.s d’un peu partout.

La soirée a commencé par une action « Clown » qui visait à honorer les passages incessants de voitures de flics devant la Maison et qui s’est terminée par le forfait de l’équipe bleue, celle-ci n’ayant pas daigné se montrer au rendez-vous. Ensuite on a mangé un repas vegan (soupe riz mafé gâteaux) et assisté à notre propre cabaret auto-géré (chants et spectacles). Et après, MUSIQUE !

Au cours de la soirée, on a eu la surprise de voir les « lampadaires de l’Andra », comme on les appelle, s’éteindre plus tôt que prévu, vraisemblablement à la suite d’un problème dans leur réseau électrique. Ces lampadaires, payés par l’Andra (via les sous du GIP), ultra-modernes et ornés des couleurs bleue et verte du logo de l’Agence, ont visiblement offert leur obscurité en cadeau d’anniversaire à la Maison.

Ce matin au réveil, on a aussi pu découvrir la nouvelle décoration de la place du village de Bure (juste en face la Maison), dont les travaux ont encore une fois été payés par l’Andra. Le monument aux morts était redécoré de bleu, tandis que la quinzaine de poteaux pointus installés tout autour de la place, qui donnent à l’endroit un aspect tout sauf accueillant, ont été recouverts de peinture rouge.

Cette dernière action n’a pas fait consensus, notamment à cause de la peinture bleue projetée sur le monument aux morts et dans un souci de maintenir des relations apaisées avec les voisin.e.s. Certain.e.s d’entre nous ont donc décidé de nettoyer la place. Et oui, même entre « nous » on est pas d’accord. Depuis, la place a donc retrouvé son aspect d’origine. Les quelques lampadaires devant la Maison sont quant à eux toujours éteints la nuit.

Bon anniversaire la Maison !

Atelier clown activisme du 7 au 9 décembre 2017

Atelier clown activisme du 7 au 9 décembre 2017

Viens participer à un atelier de 3 jours pour déterrer le clown qui croupi en toi avec la redoutable Armée Clandestine de Clowns Insurgées (C.I.R.C.A.) !

Ça débutera le 7 décembre à partir de 9h30 pour se terminer en fête le 9 pour le 13e anniversaire de la Maison de Résistance !

Si tu préviens à l’avance par mail à caillouxhibouxbisoux@riseup.net c’est cool, ça nous permettras de te trouver un pieu ailleurs que dans les toilettes sèches ou le free-shop ;D

L’atelier sera à prix libre et y’aura une cantoche vegan avec de la bonne bouffe comme dab’.

N’oublie pas ton sac de couchage

Pour en savoir plus sur la CIRCA :

http://devenez-vous-meme-clown.zici.fr/clownistan-kesako/clandestine-insurgent-rebels-clowns-army/

 

 

 

Montier en Der ou le monde derrière l’objectif !

On y parle de nature , de milieu naturel, de migration d’oiseaux… tout ce qui fait qu’ un jour n’importe qui s’émerveille pour ce qui l’entoure, et se passionne jusqu’à avoir le désir infini de protéger ces richesses à la portée de tous. L’oiseau a passionné les combattants de la guerre 14 18 au cœur des tranchées… il faisait rêver les « poilus »: chants d’alouettes ou de mésanges charbonnières résonnaient entre deux bombardements. Ils inspirèrent des musiciens comme Messiaen mais ce qu’ils inspiraient aux poilus n’avait pas de prix : s’imaginer à la maison , en liberté , loin de la tranchée.
Et de quelle liberté ont pu être inspiré les occupant-e-s du Bois lejuc
en juin 2016 et autres chouettes de Bure ? La sensation fugace d’être au monde! Le plaisir de vivre dans la forêt, de lutter ensemble, de sentir le contact avec l’humus en écoutant le concert de la grive musicienne, des pouillots véloces, fitis ou siffleur …Walden  ou la vie dans les bois et la résistance aussi à l’occupant nucléocrate !

 



(suite…)

Bure se déplace chez vous

Des chouettes hiboux seront en tournée pour présenter, discuter, échanger autour de Bure dans la partie sud de la France. Viendez nous rencontrer !

Voici les dates et les lieux prévus (le programme peut être encore amené à changer) :

Lyon :                8 novembre à 19h, à La Gryffe, 5 rue Sébastien Gryffe 69007 Lyon (dans le cadre de Novembre Libertaire)

Roybon :           10 novembre en soirée, sur la zad (et toute la semaine, un chantier collectif !)

Saint-Etienne :  11 novembre à 19h30 à l’amicale du Crêt de Roch, 16 rue Royet 42000 Saint-Étienne

Aubenas :         12 novembre à 18h au Labo’nheur, 29 boulevard Maréchal Leclerc 07200 Aubenas.

Florac :             13 novembre à 19h à la Salle de réunion rue Sipple Sert (derrière La Poste) 48400 Florac

Toulouse :         14 novembre à 12h à la faculté Le Mirail, 5 Allée Antonio Machado 31100 Toulouse

                         15 novembre à 20h chez canal sud radio, 40 rue Alfred Duméril 31400 Toulouse

                         16 novembre à 19h au local Piquemil, 6 rue Piquemil 31300 Toulouse

Gaillac :           17 novembre à 19h au Chinabulle, 47 rue du chateau du roi 81600 Gaillac

Bordeaux :       19 novembre à 20h au Samovar, 18 rue Camille Sauvageau 33800 Bordeaux

Aubusson :        21 novembre (plus d’infos bientôt !), organisé avec le collectif Stop Mines 23

« Il y a 25 ans, l’État a choisi le petit village de Bure dans la Meuse pour y enfouir les déchets nucléaires les plus dangereux. L’opposition n’a jamais cessée : Squat de terres agricoles, installations dans les villages alentours, bataille juridique, manifestations … Depuis plus d’un an des opposant.es occupent et habitent une forêt empêchant ainsi le début des travaux. Des chouettes hiboux du Bois Lejuc viennent parler de tout ça et plus encore ! Retour sur la lutte, projection, discussion … »

Adresse aux personnes qui souhaitent nous envoyer des lettres

Il est avéré qu’une partie des lettres arrivant à la maison de la résistance sont ouvertes avant d’arriver. On retrouve régulièrement des enveloppes refermées grossièrement avec du scotch, voire pas du tout fermées, une autre on a retrouvé un mot accompagnant un chèque… sans le chèque.

Face à cela en fonction des envies, plusieurs solutions peuvent être envisagées : N’hésitez pas à numéroter et indiquer le nombre de pages s’il y en a plusieurs, cachetez la lettre à la cire (même si ça n’arrêtera pas une ouverture). Si le contenu est sensible, vous pouvez l’envoyer à des personnes qui gravitent autour de bure, ou il y a la punk post (c’est les ami.es qui font de toute façon le trajet qui amènent ton courrier).

Action de soutien à Robin et contre la violence de l’état

A la suite de la manifestation du 15 août, au cours de laquelle plusieurs d’entre nous furent blessé.e.s, il nous a été difficile de savoir comment réagir à une telle violence.

Alors que les lettres de soutien à Robin affluent, nous avons décidé de réaffirmer le nôtre grâce à des banderoles. L’une a été accrochée face à la fenêtre de sa chambre d’hôpital, l’autre dans le bois Lejuc, toujours occupé malgré la volonté des autorités de tuer la résistance par la peur.

Robin avec la banderole en arrière-plan

Nous refusons de laisser l’état nous intimider et de se déresponsabiliser quant à ses actions.

Au même moment, le gouvernement Macron vient de passer commande pour 22 millions d’euros « de grenades de maintien de l’ordre et moyens de propulsions à retard » sur 4 ans.

Plus la répression est forte, plus il est nécessaire de lutter.

Les chouettes hiboux du bois Lejuc soutiennent Robin

Soutien à Robin des Lentillères de Dijon

Si vous souhaitez écrire à Robin :

Robin

Maison de la Résistance

2, rue de l’Eglise

55290 Bure

Pour plus d’informations, voir aussi :

Article de mediapart

Communiqué de la zad

Rencontre & projection de film.

Ce jeudi 14 juillet à partir de 19h à la maison de résistance à Bure, on organise un apéro et une projection du film « Une minute de Silence ».

Le film parle de la lutte de mineurs lorrains sur leur lieu de travail pendant les grandes grèves de décembre 1995. On y suit deux jeunes tiraillés entre la vie de petits délinquants et celle d’ouvriers syndicalistes. Un très bon film sur les luttes passées dans la région.

La bande-annonce est visible ici :

http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces/une-minute-de-silence,5670

Retrouvons-nous autour d’un verre pour parler de tout ça !

Ça sera aussi l’occasion de discuter des derniers événements survenus dans le coin dans le cadre de la lutte de la lutte contre cigéo et l’andra.

N’oubliez-pas, vous pouvez à tout moment passer à maison de résistance à Bure, ou dans le bois Le Juc pour nous rencontrer 🙂

A bientôt !