On a fêté l’anniversaire

Comme prévu, on a fêté hier les 13 ans de la Maison de Résistance. La soirée mouvementée a réuni une soixantaine de personnes, entre ancien.ne.s de la Maison, actuel.le.s habitant.e.s d’ici ou d’ailleurs, et ami.e.s d’un peu partout.

La soirée a commencé par une action « Clown » qui visait à honorer les passages incessants de voitures de flics devant la Maison et qui s’est terminée par le forfait de l’équipe bleue, celle-ci n’ayant pas daigné se montrer au rendez-vous. Ensuite on a mangé un repas vegan (soupe riz mafé gâteaux) et assisté à notre propre cabaret auto-géré (chants et spectacles). Et après, MUSIQUE !

Au cours de la soirée, on a eu la surprise de voir les « lampadaires de l’Andra », comme on les appelle, s’éteindre plus tôt que prévu, vraisemblablement à la suite d’un problème dans leur réseau électrique. Ces lampadaires, payés par l’Andra (via les sous du GIP), ultra-modernes et ornés des couleurs bleue et verte du logo de l’Agence, ont visiblement offert leur obscurité en cadeau d’anniversaire à la Maison.

Ce matin au réveil, on a aussi pu découvrir la nouvelle décoration de la place du village de Bure (juste en face la Maison), dont les travaux ont encore une fois été payés par l’Andra. Le monument aux morts était redécoré de bleu, tandis que la quinzaine de poteaux pointus installés tout autour de la place, qui donnent à l’endroit un aspect tout sauf accueillant, ont été recouverts de peinture rouge.

Cette dernière action n’a pas fait consensus, notamment à cause de la peinture bleue projetée sur le monument aux morts et dans un souci de maintenir des relations apaisées avec les voisin.e.s. Certain.e.s d’entre nous ont donc décidé de nettoyer la place. Et oui, même entre « nous » on est pas d’accord. Depuis, la place a donc retrouvé son aspect d’origine. Les quelques lampadaires devant la Maison sont quant à eux toujours éteints la nuit.

Bon anniversaire la Maison !

Aller à la barre d’outils