En cas d’expulsion sur la ZAD, appel à rassemblement le soir-même à Nancy à 19h !

Jour après jour, les menaces d’expulsions et les rumeurs plânent sur la ZAD comme un mauvais ciel d’orage. Le gouvernement cherche à mettre la pression par tous les moyens… Contre ces menaces d’expulsions la résistance s’organise : sur la ZAD, de manière bien concrète ; mais aussi d’ores et déjà de manière décentralisée !

Les Valls et leurs laquais aux bottes crottées doivent savoir qu’en cas d’intervention personne ne restera les bras croisés : vous aurez du boulot dans le bocage, ses alentours immédiats, comme à des centaines de kilomètres. On ne vous lâchera pas d’une semelle. Toucher la ZAD, c’est toucher chacun et chacune d’entre nous. Car nous portons dans nos coeur, à jamais, la subversion vibrante qui habite ce bocage magnifique. Car nous serons fidèles à la possibilité politique contagieuse portée par ce bout de terre auto-organisé tentant de se soustraite aux autorités et aux marchands. Nous défendrons la ZAD, dans le Grand Est et ailleurs, coûte que coûte.

Des premières rencontres intercomités Grand Est ont eu lieu le dimanche 11 septembre à Bure et ont permis de poser quelques premières bases de réactions communes à l’échelle régionale en cas d’expulsion. Par conséquent, en cas d’expulsion de la ZAD :

APPEL A RASSEMBLEMENT INTER-REGIONAL (Lorraine, Champagne-Ardenne, etc…) à NANCY

LE SOIR MÊME D’UNE EVENTUELLE EXPULSION, A 19H

RENDEZ-VOUS PLACE MAGINOT

Pour se retrouver, faire le point sur la situation, organiser le soutien sur place et décentralisé, et bien d’autres choses…

Contact : sauvonslaforet@riseup.net , lorraine.soutienzad@riseup.net  / 07 58 65 48 89

en-cas-dexpulsion-est

IL N’Y AURA JAMAIS D’AEROPORT A NOTRE-DAME-DES-LANDES ! NI DE POUBELLE NUCLEAIRE A BURE ! NI DE GCO À STRASBOURG ! NI AUCUNE COMBINAISON ATROCE DE TOUTES CES NUISANCES !

Aller à la barre d’outils