Solidarité

Appel à soutien des Anonymous au procès du 9 novembre à Nancy

9nov_opgpii-a48e4Trois personnes présumées hacktivistes du mouvement Anonymous seront jugées pour des attaques informatiques bénignes, survenues en décembre 2014 et janvier 2015, contre des sites institutionnels : celui du ministère de la Défense, celui du Conseil général de la Meuse, du Conseil régional de Lorraine, et de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA). Ces trois derniers étaient visés par l’opération contre les projets inutiles et imposés (OPGPII) d’Anonymous, afin de dénoncer notamment la politique d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. (suite…)

NDDL – s’ils reviennent, on résistera plus fort encore !

ZAD-NDDL – (re)cours toujours !

 

Le 17 juillet, 17 recours contre l’aéroport ont été rejeté par lePrends ZAD tribunal administratif. Le premier ministre manuel Valls à immédiatement déclaré que cette décision « doit entraîner la reprise des travaux ». De notre côté, nous n’oublions pas que le gouvernement, après la manifestation du 22 février 2014 s’était engagé à attendre la fin du processus juridique pour agir. A ce titre, nous soulignons la décision des associations, hier, de faire appel et de poursuivre la bataille juridique Quelle que soit la réalité des menaces, l’occupation de la ZAD de Notre Dame des Landes va continuer. Les cultures, habitats, activités se densifient et s’envisagent dans le long terme avec des paysan-nes et habitant-e-s du coin, avec de nombreux-ses amies de la lutte, d’ici ou d’ailleurs. Nous nous battrons jusqu’au bout pour continuer à vivre sur cette zone et contre l’aménagement capitaliste du territoire. S’il leur prenait la folle envie de démarrer de quelconques chantiers liés à l’aéroport et ses dessertes ou d’attaquer la zad, nous sommes prêt-e-s à résister ensemble dans toute notre diversité sur les terres de Notre Dame des Landes et bien au-delà. Nous avons déjà repoussé l’opération César en 2012 et nous les repousserons de nouveau s’il le faut. Nous sommes aujourd’hui plus fort-e-s encore grâce à l’énergie accumulée par le mouvement dans la région et ailleurs, et le soutien de plus de 200 comités locaux. (voir à ce titre les proposition de réaction des comités locaux en cas d’expulsion ou de démarrage des travaux sur la zad : https://zad.nadir.org/spip.php?article3095 et ci-dessous)…. En un mot : Valls te faire coter en bourse ! Un groupe d’occupant-es à la plage, mais pas loin du bocage.

Rappel à tous les comités et personnes solidaires

 

Depuis la zad de Notre dame des landes, réactions en cas d’opération policière, d’expulsion de la zad de Notre dame des Landes ou de démarrage de chantiers de l’aéroport.

Aujourd’hui est rendu le jugement des recours environnementaux contre la construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes. Quels que soient le résultat de ces recours et les décisions du gouvernement, nous sommes prêt sur le terrain et au-delà, à parer à toute éventualité. La capacité de résistance du mouvement contre l’aéroport s’est encore renforcée depuis l’opération d’expulsion de l’automne 2012.
Des comités de toute la région se sont réunis à plusieurs reprises au cours des deux dernières années pour planifier les réactions en cas de nouvelle attaque sur la zad ou démarrage des travaux.

Voici ce qui en ressort. A chacun.e de s’organiser dès aujourd’hui pour les adapter localement.

Partout :

- Appel à remettre à jour les chaînes téléphoniques et mails dans tous les comités. Si des signes d’opérations policières massive apparaissent et sont confirmés, un appel commun à réagir émanera de COPAIN, de l’ACIPA et d’occupant-e-s de la zad

Sur la zad et juste autour :

- Appel à venir résister sur la zone même et à en faire en sorte que la zad ne se retrouve pas enclavée et encerclée. Faire en sorte que les déplacements et check-points policiers soient perturbés et que les soutiens et ravitaillements circulent.

Dans la région :

- Dès le premier jour de l’opération, actions coordonnées de bloquages des routes ou des opérations escargot, sur les points d’accès à la zone ou sur les grands axes, ponts et points stratégiques de la région, et/ou à des occupations de lieux du pouvoir.

- Un point d’info permanent sur la situation devant la préfecture, et un système de communication entre les différents points de mobilisation.

- Des actions nocturnes de casserolades et autres manifestations sonores devant les hotels où seront logés les policiers et gendarmes.

- Une convergence le soir même, à partir des différents points de blocage ou d’actions, pour se rendre à 18h devant la Préfecture et une assemblée après coup dans un lieu réservé pour se coordonner en vue des jours suivants.

- Une manifestation le samedi à Nantes après une semaine d’opération.

A l’extérieur de la région :

- Appel à occupation des lieux de pouvoir ou à des opérations de ralentissement des flux localement, ainsi qu’à venir sur le terrain défendre la zad pour ceux et celles qui le peuvent.

L’aéroport ne se fera pas – La zad de Notre Dame des Landes continuera à fleurir !

Appel à soutien pour empêcher l’expulsion de la ZAD de Roybon

arton3567-36c2f

Le préfet de l’Isère veut expulser la ZAD de Roybon à partir du rendu des recours au tribunal administratif attendu entre le 16 juillet , en cas d’avis négatif pour les opposants

Nous avons besoin de vous pour préparer la résistance et empêcher Pierre et Vacances de continuer les travaux.

Toute les compétences sont nécessaires. Si vous voulez éviter les barrages, venez avant le 16 juillet. D’ici là soyez attentif.

Depuis quelques jours, plusieurs éléments s’additionnent et nous font penser que les autorités vont tenter d’évacuer la ZAD de Roybon dans les prochaines semaines.

Le 2 juillet, les recours engagés par PCSCP, la FRAPNA et la Fédération de la Drôme pour la pêche et la protection du milieu aquatique contre les deux arrêtés du préfet qui autorisaient le début des travaux seront examinés sur le fond par le Tribunal administratif. Le verdict tombera vraisemblablement durant les 2 semaines qui suivront.

En attendant l’État prépare le terrain. La semaine dernière plusieurs articles relayant la parole du Préfet ont paru dans la presse (vous pouvez retrouver l’un de ces articles ici : http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…

Jean-Paul Bonnetain, le nouveau préfet de l’Isère, souligne dans ses propos qu’en cas de décision favorable à Pierre & Vacances par le Tribunal administratif, il n’attendra pas pour envoyer la cavalerie. Rappelons-nous qu’il ne fallut pas plus de 2 heures aux forces de l’ordre pour débarquer à Sivens après le délibéré !

Ces articles visent certainement deux choses : d’une part ils préparent l’opinion publique à l’évacuation des occupants, et avertissent même les pro-Center Parcs pour un éventuel soutien aux forces de l’ordre et d’autre part, ils espèrent décourager ceux qui seraient tentés de rejoindre la ZAD.

Deux, trois jours après le discours du préfet, le Conseil d’État annule le jugement suspensif au titre de la loi sur l’eau du 23 décembre. (http://www.lemonde.fr/planete/artic…) Le juge des référés avait estimé alors qu’un doute existait « quant à la suffisance des mesures prévues par l’arrêté pour compenser la destruction de zones humides qu’entraînera la réalisation du projet ». ( http://grenoble.tribunal-administra…)

Si les travaux ne sont plus suspendus, cela signifie qu’ils peuvent reprendre dès maintenant.

Pour un point judiciaire plus complet c’est ici : http://www.pcscp.org/Center-Parcs-R…

Un autre indicateur nous signale aussi l’éventuelle évacuation prochaine : un décret vient d’être publié, le 13 juin 2015, au journal officiel, permettant à la préfecture de prolonger pour une durée maximale de trois ans l’arrêté de défrichement de Pierre & Vacances qui arrivait à expiration mi-juillet (http://www.ledauphine.com/isere-sud…).

Tous ces éléments nous permettent donc de penser que les forces de l’ordre pourraient arriver sur les lieux au plus tard à la mi-juillet, si le Tribunal administratif (qui se veut indépendant) donne raison au Préfet et à Pierre & Vacances…

Nous appelons donc d’ores et déjà, tous ceux qui le peuvent à rejoindre au plus tôt la ZAD.

Tout le monde peut apporter son aide. Toutes les sensibilités et les manières de résister trouveront leur place.

ILS VEULENT NOUS ENTERRER MAIS ILS OUBLIENT QUE NOUS SOMMES DES GRAINES PRÊTES A GERMER
P.-S.

https://zadroybon.wordpress.com/ ( site de la ZAD )
https://rhonenddl.wordpress.com/ ( collectif Lyonnais de soutien )
http://fr.padlet.com/GREZADPAD/nw9dl26kz2i0 ( mur du collectif de soutien grenoblois )

Ce que tu dois emmener :

– une ou plusieurs bouteilles d’eau/gourdes
– sucres, biscuits/ cereales
– lampe torche
– duvet/sac a viande

Ce que tu peux emmener :

– serum physiologique
– steristrip
– spray desinfectant
– arnica
– kit suture
– bouffe seche (semoule surtout mais aussi pates riz ,etc…)
– fruits secs,noix compotes ,etc
– boites de conserve
– bouillons
– rechauds et recharge gaz
– jerrycans
– cameras
– matos pour velos (rustines,pompes , cables , patins , chambres )
– boussoles
– miroirs
– couverture de survie
– cordes
– bougies