A l’attention des journalistes souhaitant venir à Bure cette semaine

L’engouement médiatique suscité par l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes commence à déferler sur Bure. Car maintenant que s’achève cette farce grotesque qui a vu les gouvernements successifs s’obstiner dans la défense d’un projet vieux de cinquante ans, où donc, sinon dans la Meuse, retrouver à peu de frais ce parfum de « scandale zadiste » qui fait vendre tant de papier?

Nous voulons préciser d’emblée que nous ne sommes pas la « ZAD de rechange » de l’après-NDDL. Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à nos ami.es de l’ouest et à la célébration de leur victoire. Nous ne souhaitons pas profiter de la situation pour faire du sensationnel facile sur le sujet de Bure : ce qui se joue ici, les failles de sécurité de Cigéo pointées par l’ASN, les manipulations de l’Andra, notre volonté d’habiter un territoire que d’autres vouent à l’enfer nucléaire, tout cela mérite bien davantage !

Pour cette raison, nous demandons aux journalistes qui souhaiteraient nous rencontrer de nous adresser leur demande détaillée par mail sur automedia.bure (at) riseup.net ou par téléphone au 07.53.54.07.31. Nos lieux de lutte sont aussi nos lieux de vie. C’est pourquoi, sans contact préalable, nous ne recevrons pas des équipes qui se présenteraient spontanément à la Maison de Résistance ou au Bois Lejus.

Nous invitons également à prendre connaissance du communiqué résumant la position commune du mouvement anti-Cigéo avant de nous contacter.

 

Aller à la barre d’outils